cintoile
brusselscity.jpg

Prochainement

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

HAN-sur- LESSE

> Di. 22/ 10 à 17:00

Claude Vonin, violon

François Houtart, orgue

BACH, LEMMENS, HOUTART,

RHEINBERGER, ...

>>> www.orguessainthubert.be

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

STAGE de CHANT GRÉGORIEN, 

SÉMIOLOGIE, POSE DE VOIX

Polyphonie du Moyen Âge

> Me. 01/ 11 au di. 05/ 11/ 2017

 Avec Paul Gerimon, basse, et François Houtart

CONCERT des PROFESSEURS

MONTEVERDI, LEGRENZI, HAENDEL, ...

> Me. 1/ 11 à 17:00

- - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

PARIS, Notre-Dame

> Sa. 09/ 12 à 20:00

CONCERT D'ORGUE

François Houtart

LEMMENS, MOULAERT, 

JONGEN, HOUTART

>>> www.musique-sacree-notredamedeparis.fr/audition-grand-orgue

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

5e CD 

> 2011

François Houtart

à l'orgue de Sobota en Pologne

de Lemmens à de Maleingreau

avec chant

 

6e CD & LIVRE

> 2012

François Houtart

à l'orgue Walcker

de la Cambre à Bruxelles

Lemmens, Mailly,

Jongen et de Maleingreau

 

Voir discographie >>>

ou www.organum-novum.org 

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

BLOCRY

(Louvain-la-Neuve)

Orgue Debaisieux

(II/P, 14 jeux)

 

APPEL AUX FONDS

pour 

l'achèvement des travaux

Parrainage :

Voir restaurations >>>

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Abbaye de MAREDRET

(Anhée - Maredsous)

 

Création d'un 

chœur permanent

Appel à 4 ou 5 voix d'hommes

orientation professionnelle

 

Discographie / Publications

L’enregistrement d’un disque ou d’une émission de radio représente toujours un

geste et un engagement particulier face à un compositeur, un instrument choisi

et un public qui recevra et écoutera dans l’intimité le résultat sonore figé dans

le temps.

Les enregistrements de disque de François Houtart sont chaque fois le reflet d’une

époque, de l’attrait pour le compositeur joué qui sera mis en valeur ou en scène

sonore par un instrument ayant une unité musicale ou un style correspondant.
Ces enregistrements sont aussi le reflet de la variété des compositeurs appréciés

par François Houtart, qu’ils soient de l’époque baroque, romantique ou moderne.

 

Ils sont aussi le fruit d'une expérience de concertiste qui a pu "jouer de l'acous-

tique avec l'orgue" dans divers lieux vastes ou modestes. François Houtart y a été

imprégné des ambiances qui se dégagent dans les cathédrales en Europe ou ailleurs,

comme dans des temples ou des salles anciens ou modernes.

 

Par ailleurs, François Houtart est particulièrement attentif à utiliser l'orgue comme

un véritable "orchestre mécanique" qui se met au service de la musique par les

nombreuses couleurs et associations de jeux possibles avec ces instruments.

Voyages, styles et couleurs nombreuses et variées, il y a comme un parcours

initiatique que l'organiste peut faire quasiment à travers le monde pour aller faire

sonner sa musique et créer des événements artistques en adéquation avec le public,

les lieux et les instruments si différents.

 

A l'image des anciens de la Renaissance, d'un Monteverdi, d'un concerto

Brandebourgeois, d'une cantate, d'un oratorio de Bach ou de Haendel, d'un opéra

de Wagner ou de La Mer de Debussy, il n'y a rien de plus réjouissant que d'entendre

les grands chefs d'oeuvres de l'orgue joués avec des registrations variées, colorées

et mettant en valeur tant la polyphonie que les caractères ou les affects subtils et

successifs de la musique.

 

Ce qui fait la joie et les mystères de l'orgue, ce sont ses jeux de Flûtes graves,

médium, aigües ou en mutation, ses jeux à anches, la rondeurs et le moelleux de

ses jeux de fonds de 16' (voire de 32') ou de 8' ... le tout à dissocier ou associer

en contrates ou saveurs chatoyantes.

Le reste est plutôt là pour "faire du bruit"... et sert à déclancher des tonnerres de

Dieu le Père quand le discours le demande !

 

Ne disait-on pas après la Révolution française que le "Plein Jeu", brillant et

majestueux, avait un usage "liturgique", pour annoncer le chant; et était riche en

aigus pour se faire entendre jusque au-delà des grandes foules chantant à pleins

poumons ? Il ne s'agit pas tellement ici d'une question de puissance - plutôt

présente dans les "Grand Jeux" d'anches et Cornets, surtout à la française -,

mais bien de porter ton !

Pendant ce temps, le premier orgue de "concert" des Tuileries à Paris se composait

de et se pensait en jeux de fonds, Jeux de Tierce, Cornet, de jeux d'anches et

Grands Jeux en tous genres... Significatif ! N'oublions pas que l'orgue symphonique

vient en droite ligne de là (et oublions un peu les "couches superposées" de Fonds

16', 8', 4', puis de 2' et Mixtures, puis d'Anches enseignées ... parfois au début

du XXe siècle) !

 

L'utilisation de registrations différentes aide aussi à varier les touchers à travers

le discours dans la mesure où les tuyaux d'Anches, de Montres, de Gambes ou de

Flûtes, graves ou aigus, réagissent différemment à l'attaque. Lors des concerts,

tant pour l'auditeur que l'interprète il y a un intérêt certain à sortir des plans de

registrations standards et systématiques, d'autant plus que l'orgue est par nature

un instrument aux sons très stables (ce qui, dans l'idéal, peut être symbole

d'Eternité ! mais l'éloigne d'autant de la voix ou des instruments d'orchestre).

 

J'entend parfois des organistes liturgiques qui ont cet art de mettre en valeur un

chant ou un autre, un moment de recueillement ou d'exultation tout au long d'un

office par leur choix de timbres et de pièces ... Un régal ! 

 

Et quel plaisir intense d'entendre certains grands organistes concertistes qui

arrivent au stade où l'orgue n'est plus un orgue, mais est devenu un instrument

magique. On entend de l'orchestre, de la musique de chambre, de l'électroacous-

tique, des voix vivantes subtiles ou grandioses, ... mais plus un orgue, instrument

puissant, imposant, péremptoire, "maîtrisé" ... pour la seule maîtrise. 

 

Ecoutons donc l'orgue en détails, en plans sonores, en reliefs, en substances, en

espace, en hauteur, en profondeur comme on écouterait un violon solo, un quatuor

à cordes, un quintette à clavier, un magnifique orchestre symphonique ou un opéra ...

Avec leur patrimoine musical et artisanal aussi varié qu'ancien, nos orgues le méritent

et il ne fait aucun doute que l'auditeur s'en rendra compte ... un jour ou l'autre ! 

 

 

DISCOGRAPHIE

 

CD-02

"Musique espagnole"
Flores de musica de Antonio Martin y Coll
Oeuvres variées des XVIIe et XVIIIe siècles à l’orgue Collon de type hispanique

de l’église Saint-Lambert à Woluwe.

. Pavane Records, ADW 7209, Bruxelles, 1989

 

   
     

CD-05

"Organ Works"

Abraham Van den Kerckhoven

organiste bruxellois du XVIIe siècle.

Pièces diverses et concertantes au grand orgue Westenfelder de la

cathédrale de Luxembourg.

. Pavane Records, ADW 7381, Bruxelles 1996

 

Extrait : Prélude et fugue en rémineur

https://www.youtube.com/watch?v=0norW6qeRk8

   

 

 

   

CD-03

"Chrismas at Notre-Dame de Laeken"

Paul de Maleingreau
Compositeur belge du XIXe-XXe siècle, "Symphonie de Noël" 

au grand orgue Schyven-Van Bever.

Mozart, Gounod, Liszt, Poulenc, ...

Pièces de chant (Claudin Solanet, soprano) et/ou orgue

(Johan Moreau, orgue de choeur, François Houtart,

orgue de choeur et grand orgue).

. Jones Lang Wootton, sponsor des orgues de Laeken,

Bruxelles 1997

   
   

 

 

 

Minimes FrMinimes NL

"Deux orgues pour les Minimes" - Livre (Fr. ou/of Nl.) + CD

> Fiction :

Lucien Noullez,

> Textes de chronologie, histoire de l'orgue et de sa resaturation :

Guido Schumacher, Carlo Hommel, François Houtart

> Photos :

Xavier Douley, François Houtart

> CD : Chaumont, Muffat, Bach, Vierne, Houtart 

Aux orgues des Minimes à Bruxelles dans le cadre de l’inauguration des

deux orgues.

En collaboration avec feu Carlo Hommel, organiste de la cathédrale

de Luxembourg.

. Alice éditions, collection "Des lieux et des hommes", Bruxelles 2005.

ISBN 2-87426-025-8

 

Extrait : Johann Sebastian BACH, Prélude et fugue en ré majeur

https://www.youtube.com/watch?v=9jJFO4J-khA

 

 

 

CD Pologne

"Pani Sobockiej"

Musique belge et française des XIXe et XXe siècles

Lemmens, Jongen, Franck, Boëllmann, Saint-Saëns,

Vierne, Fauré, de Maleingreau, Houtart

Orgue solo (pièces pour petit orgue avec ou sans pédale), chant et orgue 

avec Grazyna Flicinska-Panfil, soprano et Marcin Steczowski, ténor.

Enregistré à l'orgue Drozdovicz de Sobota (près de Poznan en Pologne) 

en mai 2011.

. Studio S Production, Poznan, Pologne 2011.

 

 

 


 

La Cambre CD

"Musique belge pour grand orgue"

CD : Lemmens, Mailly, Jongen, de Maleingreau

à l'ogue E.F. Walcker (1930) de l'Abbaye de La Cambre à Bruxelles

 . Édition : Pavane Records, Bruxelles.

                                                             

Extrait : Nicolas-Jacques LEMMENS, "Marche triomphale"

https://www.youtube.com/watch?v=lkSxMH_ujsE

 

La Cambre livre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"L'orgue de la Cambre" (collectif d'auteurs)

Livre (F) avec CD :

> Fiction : Xavier Deutsch

> Histoire de l'orgue et de sa restauration :

Guido Schumacher, Jan Drozdovicz, François Houtart

> Les œuvres d'art de la Cambre, son sauvetage et sa restauration

dans les années 1920-40 :

Jacqueline Vandenbosch, Katalin Podhradszky, Françoise Eeckman,

> Photos : Xavier Douley, François Houtart

 . Édition : Organum Novum, asbl

 

 

 

  


 


Les CD se vendent 15 € / pièce

"Deux orgues pour les Minimes" avec CD à 20 €

"L'orgue de la Cambre" avec CD à 25 €

+ frais d'envoi (3,50 €, Europe : 7,50 €) 

et peuvent être commandés ici.

 

Également en vente lors des concerts.

 

 
AUTRES AUDIOS
 
Compositions et autres :
Soudcloud François Houtart : https://soundcloud.com/user-94814971
 

 

RADIOS

 

RTBf et radio colombienne.

 

 

Voir détails aussi sur : www.organum-novum.org

 

 

 

 

 

F-Houtart-200px

 

François Houtart

117/1 rue du Prévotstraat

B- 1050 Bruxelles - Brussel

 

T +32 (0)2 345 85 21

T +32 (0)484 21 90 75

francois@francois-houtart.eu

francois@francois-houtart.eu | © signélazer